Épisode caniculaire à compter du 26 juin 2019 en Vendée. Soyez vigilants et restez informés.

Bannière

Le climat qui règne en Vendée est océanique, comme pour l’ensemble des départements bordant l’Atlantique. La France est majoritairement touchée par un flux à dominante Ouest qui apporte douceur et humidité. En effet, les perturbations naissent à l’Ouest du bassin Atlantique où les gradients thermiques sont majeurs, et s’échouent en Europe, à des latitudes plus ou moins élevées. Cette circulation zonale tempère nos régions : l’inertie thermique de l’océan permet à la chaleur accumulée en été de se restituer l’hiver et à la fraîcheur accumulée en hiver de se restituer l’été.

 

Températures

L’été, les températures maximales sont plus élevées dans les terres et surtout en Sud Vendée (plaine et Marais Poitevin) où le climat est davantage influencé par l’Aquitaine. La nature des sols jouent également. Les variations thermiques intra-départementale s'expliquent facilement : les côtes subissent les effets de l'océan qui met bien plus de temps à se réchauffer que le continent. Pendant les mois les plus chauds (de juin à août), les températures minimales moyennes s'échelonnent de 12 à 16°C des terres vers la bordure littorale et les maximales moyennes varient de 22 à 26°C des îles vers l'intérieur des terres.

Nombre de jours avec T°C ≤ 0°C T°C ≥ 25°C T°C 30°C
Fontenay-le-Comte 30 64 20
Ile-d'Yeu 11 20 3
La Roche-sur-Yon 37 43 10

En terme de statistiques, les températures dépassent régulièrement les 25°C dans les terres : 43 jours par an à La Roche-sur-Yon contre seulement 20 jours sur l’Ile Yeu. La station de Fontenay-le-Comte enregistre même 64 jours par an à plus de 25°C et 20 jours avec plus de 30°C ! Concernant les records de chaleur, ils s'élèvent entre 35 et 42°C de l'Ile d'Yeu à Fontenay-le-Comte.

L’hiver, les gelées sont plus fortes et plus fréquentes dans les terres qu’en bord de mer, toujours en raison de l’influence maritime. Pour conforter cette idée, on observe environ 35 jours de gel par an dans les terres et seulement 10 jours de gel sur l'Ile d'Yeu.

Pendant les mois les plus froids (de décembre à février), les minimales moyennes s'échelonnent de 2 à 6°C du bocage vers les Iles et les maximales moyennes varient de 8 à 10°C. Les records de froid varient de -17°C dans le bocage (Chantonnay et Rocheservière) à -10°C en bord de mer, sur les Iles.

Consultez les normales saisonnières des principales stations de Vendée.

 

Précipitations

En été, les précipitations sont plus marquées dans les terres grâce aux orages qui touchent principalement l'intérieur des terres et surtout les collines de la Gâtine. On observe entre 10 et 15 jours d'orage par an, ce qui est relativement peu par rapport à la normale française.

 

Cumul annuel
moyen (mm)

Nombre de jours
pluvieux (> 1 mm)

La Châtaigneraie 892,8 127,1
Fontenay-le-Comte 866,2 122,4
Ile-d'Yeu 744,6 118,2
Les Herbiers 835,2 120,9
Noirmoutier-en-l'Ile 649,1 109,8
La Roche-sur-Yon 875,5 119,9
La Tranche-sur-Mer 802,7 119,1
Rocheservière 805,8 118,8
Saint-Gilles-Croix-de-Vie 733,8 115,3

Mais ces précipitations, d’avril à septembre, se produisent sous forme d’averses et sont irrégulières, brèves mais parfois intenses. Elles restent souvent inefficaces puisqu’elles ne compensent pas l’évapo-transpiration végétale. Les mois les plus secs sont observés entre juin et août, avec des cumuls de l'ordre de 30 à 50 mm du littoral vers l'intérieur.

L’hiver, les précipitations les plus abondantes se produisent, contrairement aux idées reçues, dans le centre de la Vendée et sur les collines de l’Est, de La Châtaigneraie vers les Herbiers. Sur le littoral, les précipitations sont moins importantes, surtout de Noirmoutier aux Sables-d’Olonne.

Les précipitations qui se produisent sur la période d’octobre à mars sont dites efficaces pour réhydrater les sols puisqu’elles sont issues de perturbations océaniques. Elles sont durables et régulières, permettant une bonne pénétration dans les sols. Sur les mois d'octobre à décembre, les plus pluvieux, il tombe entre 80 et 110 mm du littoral vers l'intérieur. A noter que les épisodes neigeux sont rares : la Vendée est l'un des départements les moins enneigés de France puisque la neige y tombe moins de 5 jours par an pour la Roche-sur-Yon et moins de 2 jours sur l'Ile d'Yeu.

Consultez les normales saisonnières des principales stations de Vendée.

 

Vent

La Vendée est également sujette aux tempêtes, parfois sévères comme Lothar et Martin en décembre 1999, Quentin en février 2009 ou encore Xynthia en février 2010. Le record de vent à la Roche-sur-Yon s'élève à 140 km/h. En front de mer, le vent souffle plus fortement et plus régulièrement que dans les terres, l'air ayant moins d'obstacles pour circuler. Le record de vent sur l'Ile d'Yeu est de 162 km/h par exemple. Les tempêtes ont lieu pour la plupart en saison hivernale, entre novembre et février, mais de fortes bourrasques nous concernent également en saison estivale (notamment sous orages).

 

Ensoleillement

Concernant l'ensoleillement, il est plus fort sur le littoral avec une durée annuelle d'ensoleillement allant de 2100 à 2300 heures à Noirmoutier, l'Ile d'Yeu, les Sables-d'Olonne contre 2000 heures à Fontenay-le-Comte et moins de 1900 heures à la Roche-sur-Yon. Cette différence entre l’intérieur du département et le littoral est également due à un contraste océan / continent. En journée, le littoral est souvent rafraichi par la brise marine puisque l'Océan se réchauffe lentement. Dans les terres, le sol accumule la chaleur plus rapidement, ce qui favorise la formation de nuages convectifs. Sur une année, cette différence d'ensoleillement est d'environ 300 heures soit plus d'un mois d'été complet. Le nombre d'heures d'ensoleillement de la côte Vendéenne est comparable à celui de Carcassonne (2119 heures), et même supérieur à ceux de Biarritz (1890 heures), Bordeaux (2035 heures) ou encore Toulouse (2030 heures) !

 

En bref

Le climat de la Vendée est privilégié. Il peut être interprété comme "micro climat" ensoleillé de la façade Atlantique avec la Charente-Maritime. Les températures sont tempérées par un flux d'Ouest humide en hiver mais plus sec l'été. Aussi, ce climat particulièrement doux et ensoleillé, fait de la Vendée l'un des premiers départements touristiques français et le premier département touristique de la côte Atlantique.

 

temperatures precipitations climat